Le dernier paradis de Thaïlande : Koh Wai

La Thaïlande n’est plus ce qu’elle était. Il y a 20 ans, les bungalows à 5$ la nuit avec vue, c’était la norme. C’était avant le tourisme de masse. Avant qu’on aille ruiner ce paradis lointain. Que reste-t-il pour le voyageur contemporain, mis à part des îles surpeuplées et des plages de bouteilles de plastique?

À la recherche du Saint Graal?

Oubliez les Krabi, Koh Phangan et autres Koh Phi Phi. Le chat est sorti du sac depuis longtemps; la tranquillité, ce n’est pas là qu’elle se trouve. Nous avions bien aimé Koh Lanta et Koh Tao, mais nous cherchions quelque chose de plus isolé.

On m’avait dit que Koh Chang était le secret le mieux gardé de Thailande… Quelle déception! C’était encore trop grand, trop développé, trop peuplé. Pas dépourvu de charme, mais nous cherchions une île paradisiaque… au sens yukonnais du terme. Et nous avions presque un mois pour la trouver. Étions-nous à la recherche du Saint Graal, d’un bijou d’île qui n’existe tout simplement pas (ou plus)?

Ainsi, nous avons écourté notre séjour sur Koh Chang pour nous diriger vers Koh Wai pour une nuit, avant de continuer notre route vers Koh Kood, dont nous avions entendu beaucoup de bien.

Koh Wai : la sainte paix

Après 1 heure de bateau, nous sommes débarqués, sur recommandation d’un matelos torse nu arborant la ceinture de pénis de bois sculpté, à l’auberge familiale Ao Yai Ma. Selon lui, nous y trouverions le meilleur endroit, au meilleur prix. En effet, nous étions pratiquement les seuls à débarquer ici, ce qui était, dans notre cas, un excellent signe.

Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons découvert ce lieu paisible! Déjà, l’île de Koh Wai ne possède aucune route. Pensez-y… pas de bruit de scooter la nuit! Que le son des vagues. Pas d’électricité non plus… que la génératrice de l’auberge, qui fonctionne de façon limitée, soit quelques heures par jour seulement. En plein le genre d’endroit qu’il nous fallait!

Après quelques semaines en Thaïlande, nous commencions à en avoir par-dessus les épaules des marées de backpackers, du traffic, du bruit et des pièges à touristes… ici, rien de tout ça! Que la mer, les poissons et une plage déserte la plupart du temps.

Koh Wai 2.jpg
Notre plage déserte

L’auberge Ao Yai Ma : excellent rapport qualité-prix

Accueil des plus chaleureux, prix raisonnables, excellente cuisine au menu rythmé par la pêche quotidienne… et pour une fois que nous pouvions nous permettre un bungalow avec vue sur la mer, nous n’allions pas nous en plaindre! Pour 600 baht la nuit, nous avions droit à un joli petit bungalow tout propre avec air climatisé et salle de bains privée. Pas le grand luxe, mais pour nous, c’était parfait. Et bien plus abordable que tout ce que nous avions vu jusqu’à présent.

Bungalow, plage, Thaïlande, pas cher
Notre bungalow sur la plage
La vue de notre bungalow
La vue de notre bungalow

Nous y sommes finalement restés cinq nuits. Nos journées étaient ponctuées de repas copieux, de siestes dans le hamac et de snorkeling. Nous avions notre propre équipement, mais l’auberge en avait également à la disposition de ses clients. Et franchement, c’était un des meilleurs spots pour apercevoir des poissons de toutes les couleurs!

 

Bref, nous avons trouvé notre petit coin de paradis à Koh Wai et ce fut parmi les moments forts de nos 2 mois en Asie!

Et vous, avez-vous trouvé votre petit bout de paradis? 🙂

Où : Auberge Ao Yai Ma, sur l’île de Koh Wai.

Combien  : À partir de 500 baht la nuit (soit environ 18$ CAD au moment de la rédaction de cet article) 

Meilleur temps pour y aller : au début novembre et en mars, mais il fait beau toute l’année!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s