Sundog Retreat : des cabanes plus que confortables!

On est parties jeudi soir dernier après le travail, mon amie Christine et moi, pour aller passer une soirée de filles dans une cabane à Sundog Retreat. La cabane (qui, à notre humble avis de Québéco-Yukonnaises, ressemblait davantage à une maison, avec son intérieur fini et son plancher flottant) s’est avéré l’endroit idéal pour décompresser et oublier la semaine de travail qui vient de se terminer avant de plonger dans la frénésie du week-end. À exactement 33,7 km de ma maison, on n’a même pas eu le temps de penser à quelle chanson on avait envie de chanter qu’on était déjà rendues.Branche d'arbre

En arrivant, Heather nous a réservé un accueil sans fla fla. La cabane Fireweed déjà chaude nous attendait. Nous avons été agréablement surprises par sa taille. Avec ses 2 lits doubles et ses 2 lits simples, en plus du futon, on aurait pu dormir facilement 8 personnes là-dedans! On a fait le tour en s’exclamant devant le barbecue (!), le petit panier de collations qui nous attendait sur la table (pop-corn, chocolat chaud, thé, pommes, gruau… et même un petit sachet de café du mélange spécial de la rôtisserie Bean North! Pas moyen d’être malheureuses!), les immenses chambres qui nous permettraient de faire chambre à part (pas que l’on s’en formalise, mais puisqu’on mangeait des haricots pour souper… anyways), la cuisine entièrement équipée et – attention – le petit panier de pantoufles tricotées à la main sur le bord de la porte! Comme chez grand-maman! On avait pensé à tout pour que les invités ne soient pas pris au dépourvu en cas d’oubli.

Avec la cuisine tout équipée, l’idéal est de faire des provisions en ville et de cuisiner soi-même. Il y a également un menu dont les repas peuvent être commandés 24 heures à l’avance.

FireweedCabin
La cabane Fireweed

Nous avons donc passé le reste de la soirée, coupe de vin à la main, en alternant entre le spa, le sauna et la cabine. Vers 21 h 30, le téléphone a sonné : les aurores commençaient à se montrer! Si c’est pas du service ça! Même pas besoin de surveiller! Malheureusement, quand on a fini par finir de s’organiser pour sortir (lol), les aurores étaient trop faibles pour être photographiées. Désolée. Mais on a vraiment apprécié l’appel.

Le lendemain matin au lever du soleil, la lumière était magnifique et nous sommes allées explorer les environs. La propriété est immense et vraiment bien située, à proximité d’un champ  – parfait pour l’observation des aurores! – et au pied des montagnes. Le lac Laberge est aussi pas loin, pour ceux qui souhaiteraient apporter leurs raquettes ou skis de fond (c’était notre plan, mais quelqu’un a oublié ses bottes! hum hum).

Décor_Sundog
Paysage tout près de la cabane
Un champ sous la neige
Un champ sous la neige

Bref, nous avons passé un très beau moment, et nous sommes reparties en nous disant qu’il faudrait absolument revenir avec des amis, ou louer une cabine ici pour la famille en visite!

Les plus :
  • La proximité (à une trentaine de kilomètres de la ville)
  • La cuisine tout équipée (oui il y a un four!)
  • L’eau courante et l’électricité (qui sont un luxe pour un chalet yukonnais)
  • Les petites attentions (panier de collations, serviettes propres, chauffage, etc.)
  • Le spot pour regarder les aurores boréales. Deux petites cabanes avec d’immenses fenêtres et des sofas, ou au bord du feu, près du champ (donc la vue est dégagée). Il y a tout ce qu’il faut pour se garder au chaud (thé, café, biscuits) et il y a même un téléscope à la disposition des invités! C’est parfait!
  • L’intimité des cabines, assez espacées les unes des autres. Vous n’aurez pas l’impression d’avoir de voisins (C’est un critère très important pour moi!)
  • Le wi-fi!
  • Nous avons craqué pour la pittoresque cabane Wolf Den, un peu plus petite mais faite en bois rond.

Les moins (puisqu’il faut bien en trouver) :
  • La déco de la cabine Fireweed, qui pourrait faire plus « habité » (mais est-ce vraiment important?)
  • La cabine Fireweed, sans foyer, n’a pas autant de cachet que celles en bois (mais par contre, elle est très bien équipée avec l’électricité et une télévision, si c’est important pour vous.)
Bref, je n’hésiterais pas à louer une de ces cabines pour de la famille en visite afin qu’ils puissent goûter le meilleur du Yukon (la forêt, les sentiers et le lac à proximité) sans sacrifier leur précieux confort! Voilà qui commence bien ma petite tournée hivernale des hébergements yukonnais! 🙂

Infos :

Le prix des cabines varie de 160 à 230$ la nuit. Des excursions sont également offertes. Pour plus d’infos : sundogretreat.com

Vous pouvez me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram

Merci à Sundog Retreat de nous avoir invitées. Comme d’habitude, toutes les opinions sont à 100% les miennes (et cette fois-ci, celles de mon amie Christine aussi!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s