Passer la nuit dans une cellule de prison hantée

« Voici tes draps. Comme tu es en prison, tu dois faire toi-même ton lit. Ta cellule est au quatrième étage. »

Il est 2 h du matin et la réceptionniste de cette ancienne prison reconvertie en auberge vient de me remettre la clé de ma cellule et mes draps. Une fois l’épaisse porte métallique refermée derrière moi, je me retrouve seule dans la cage d’escaliers métallique.

escaliers
Des couleurs vives ont été apposées sur les murs pour égayer un peu l’ambiance macabre de l’endroit et faire un peu plus « auberge de jeunesse ».

Dehors, il pleut à boire debout. De peine et de misère, je monte ma valise jusqu’à mon étage. Mis à part une vague lueur rouge au bout du couloir, l’auberge est dans l’obscurité totale. J’avance à tâtons. Le bruit de mes pas et des roulettes de ma valise résonne – aucun autre son ne se fait entendre. Soit tout le monde dort, soit je suis toute seule sur l’étage… ce qui n’est pas pour me rassurer. Je songe à prendre les jambes à mon cou et à demander à la réceptionniste de m’accompagner… mais je me ressaisis et j’ouvre finalement la lampe de poche de mon cellulaire pour mieux voir les numéros de cellule. 409… 410… 411!

prison
La cellule 411 – ce n’est pas plus grand que ce qu’on peut voir sur la photo.

La cellule contient un lit simple et juste assez d’espace pour faire entrer ma valise et refermer la porte derrière moi. Les portes et les murs sont d’origine. Ainsi enfermée, je ne peux m’empêcher de me mettre dans la peau d’un prisonnier de l’époque. Qu’est-ce que c’est petit comme espace vital!

Au moment d’effectuer la réservation au Jail Hostel d’Ottawa, j’avais cru que ce serait une expérience originale que de passer la nuit dans une ancienne prison. Maintenant, je me demande sérieusement à quoi j’ai pu penser. C’est qu’entretemps, je suis tombée sur cet article du Lonely Planet, qui classe l’auberge parmi les 10 bâtiments les plus épeurants au monde. J’ai appris par le fait même que le bâtiment était hanté… ce que je ne savais pas au moment de réserver. À noter que j’aurais pu opter pour un dortoir ou une chambre un peu moins « creepy », mais non, je suis allée pour la totale avec la « cellule solitaire authentique ». Vraiment, une drôle d’idée.

Bref, maintenant, j’ai la machine à idées farfelues qui se fait aller et j’ai LA CHIENNE DE MA VIE. De nature un peu chochotte, je ne regarde jamais de films d’horreur de peur de faire des cauchemars… Maintenant, j’ai l’impression D’EN VIVRE UN. Inutile de préciser que je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit-là.

Visite guidée de la prison

Le lendemain matin, je suis descendue dans la cafétéria (autrefois où les prisonniers malnourris venaient manger leur « bouette ») pour le petit déjeuner. La pluie a cessé, les rayons traversent les barreaux des fenêtres et le bâtiment prend un tout autre air. De jour, je trouve même l’endroit joli!

fenetre_prison

prison_exterieur
L’auberge Ottawa Jail Hostel vue de l’extérieur

J’ai pris part à une visite guidée du bâtiment, durant laquelle j’ai appris que la prison a été en activité jusqu’en 1972 (!), où elle a été fermée pour cause de « traitements inhumains ». La prison a également été la scène de trois pendaisons publiques qui sont racontées en détails durant la visite.

Corde ayant servi à des exécutions publiques... Au sol on peut voir les battants qui s'ouvraient pour laisser tomber la personne...
Corde ayant servi à des exécutions publiques… Au sol on peut voir les battants qui s’ouvraient pour laisser tomber la personne, pendant que la foule était rassemblée dehors.

On nous montre le couloir de la mort. Selon la légende, ce serait cette partie-là du bâtiment qui serait hantée (j’aurais aimé le savoir la veille!). Le fantôme serait d’ailleurs celui d’un Québécois à qui on aurait promis de rendre le cadavre à la famille après l’exécution, ce qui n’a jamais été fait (il a plutôt été enterré dans la cour)…

Les prisonniers qui n’obéissaient pas se retrouvaient enfermés dans la salle de confinement solitaire. Complètement nus et plongés dans le noir, ils étaient autorisés à sortir seulement 15 minutes par tranche de 24 heures pour manger une bouchée. On peut imaginer également que de petits amis de tous les types venaient les visiter. Sans compter que la prison n’était pas chauffée. De la vraie torture…

Salle de confinement solitaire
Salle de confinement solitaire

Finalement, ce qui se voulait une façon de pimenter mon escale obligée à Ottawa s’est transformé en une expérience mémorable.

Si, malgré tout ce que je viens de vous raconter, vous avez encore envie d’aller y passer une nuit, voici ce que vous devez savoir.

Infos

Où : Ottawa Jail Hostel (Hostelling International), 75, Nicholas Street, Ottawa (tout près de la Colline du Parlement).

Combien : 45,20 $ pour une cellule authentique (1 personne) – tarif membre HI.

Conseils : 

  • Je recommande vivement la visite guidée. Elle a lieu tous les jours à 11 h. Si vous êtes une poule mouillée comme moi, je recommande de la faire après votre nuit dans la cellule… Mais si, au contraire, vous souhaitez pousser l’expérience au maximum et avoir encore plus peur, faites-la avant. En tous les cas, vous êtes averti(e)!
  • Je pense qu’une nuit est suffisante pour vivre l’expérience de « prison »… après quoi on pourrait avoir envie d’un peu plus de confort! (Mais ce n’est que mon opinion.)
  • À mon avis, c’est beaucoup plus rigolo à plusieurs que d’être terrorisé tout seul (d’ailleurs la plupart des gens sont accompagnés). Nous n’étions que 2 sur l’étage des « cellules solitaires authentiques ».

Alors, toujours envie d’y aller? Pourquoi pas réserver une cellule pour l’Halloween?

Vous avez aimé l’article? Enregistrez-le sur Pinterest!

Passer la nuit dans une cellule de prison hantée à Ottawa // Ottawa Jail Hostel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s