Voler parmi les aurores boréales

En novembre, j’ai eu la chance de prendre part à une expérience très spéciale. Je suis montée à bord d’un vol spécialement dédié à l’observation des aurores boréales. Le premier en Amérique du Nord!

Le vol de la compagnie aérienne Air North décollait de Whitehorse pour aller survoler le cercle polaire arctique et ainsi permettre aux passagers de s’approcher des aurores boréales, loin de la pollution lumineuse et juste assez haut en altitude, à 36 000 pieds, pour que la vue ne soit pas obstruée par les nuages.

Les experts de la Yukon Astronomical Society étaient complices de ce projet et ce sont eux qui ont établi les conditions idéales, incluant l’heure du décollage, l’altitude et la zone géographique.

Après une réception au Centre culturel Kwanlin Dün, incluant une prestation de la troupe de danse Daghaal k’e et un menu inspiré de la ruée vers l’or concocté par le chef du Fairmont Vancouver, les passagers se sont dirigés vers l’aéroport de Whitehorse et sont montés à bord du Boeing 737. L’excitation était à son comble! Parmi les passagers de ce vol inaugural, il y avait des médias de partout dans le monde, des dignitaires (dont la ministre de la Culture et du Tourisme du Yukon) et des clients.

À bord, c’était la fête. Tout le monde debout discutait et jouait au siège musical. Certains n’avaient jamais vu d’aurores boréales de leur vie! Comme première expérience, difficile de faire mieux… Ce serait comme faire une première randonnée sur le Mont Everest!

On nous a servi des gin and tonics illuminés de vert, pour le plus grand plaisir des uns, et le déplaisir des autres (les photographes), dérangés par la lumière des verres… Ceci dit, toutes les précautions avaient été prises par Air North pour optimiser les conditions de photographie. Les lumières à bord et aux bouts des ailes de l’appareil étaient éteintes. Certains étaient équipés d’un drap spécial qui se colle autour du hublot afin d’isoler complètement la caméra. Moi, je me suis couverte la tête avec mon manteau. Ça a bien marché!

lrm_export_20171215_115604410719399.jpg

lrm_export_20171215_115614364363616.jpg
Cocktail spécial « Aurora »

On nous a même laissé visiter le cockpit, et discuter avec les pilotes pendant le vol. No stress! Même si j’avais déjà vu les aurores boréales plusieurs fois auparavant, je dois dire que de les observer dans la chaleur d’un cockpit, au-dessus du cercle arctique, avait quelque chose d’unique et d’euphorisant.

lrm_export_20171215_1156091181913482.jpglrm_export_20171215_115558400067075.jpg

D’autant plus que nous avons été choyés par la nature, puisque ce vol était conditionnel à tellement de facteurs qui sont impossibles à prévoir. À commencer par la météo, et l’activité solaire. Mais quelques minutes après le décollage, on pouvait déjà voir le ciel s’illuminer de vert, et le spectacle ne s’est pas arrêté de toute la durée du vol. Nous avons passé environ 3 h 30 dans le ciel! Je suis prête à parier que tout ce monde a fait de beaux rêves après cela.

P1180026

Pour ce premier vol d’observation des aurores boréales au Yukon, les forfaits se vendaient à partir de 950$. Pour l’instant, ce n’était qu’un essai et on ne sait pas si l’expérience aura lieu à nouveau. Peut-être la compagnie aérienne incluera-t-elle ce vol à ses produits réguliers. À suivre…

Pour rester à l’affût, vous pouvez vous abonner à la page Facebook d’Air North et/ou à celle du blogue, car c’est certain que je vous partagerai l’information lorsqu’elle sera disponible.

Vous pouvez me suivre sur FacebookTwitter et Instagram

 

2 commentaires

  1. Bonjour ou bonsoir Emylie, magnifique témoignage que tu nous laisse sur ton blog, c’est la première fois que j’apprends qu’un vol a été organisé tout spécialement pour l’observation des aurores boréales.

    J’ai pu en observer lors d’un voyage dans le nord de la Suède (Kiruna), le jour (à dire vrai le soir) où le guide local nous avait assuré qu’il était certain qu’il serait impossible d’en observer vu la météo … le soir venu, c’était tout le contraire et cela a été un spectable magnifique, que du bonheur!
    Le Canada est assez loin, le Yukon encore plus loin mais qui sait … un jour peut être, avec la Air North, j’espère que d’autres compagnies aériennes planifieront ce type de vol … assez spécial 😉 !

    Merci encore pour tes témoignages et ton blog.

    Salutations au Yukon,
    Cordialement,

    Murat Y.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s