Voyage à petit budget : une semaine au Mexique

J’ai souvent entendu des gens dire :

« J’ai pris un tout-inclus parce que j’ai un budget serré. »

Je n’ai rien contre les tout-inclus, mais je ne crois pas qu’ils coûtent moins cher qu’un voyage en sac à dos! Je vais vous expliquer pourquoi, en prenant exemple sur le budget de mon voyage d’une semaine au Mexique.

Bien sûr il ne s’agit que d’un exemple, mais ça peut vous donner une idée environ du budget dont vous aurez besoin pour un voyage sac à dos d’une semaine au Mexique, plus précisément dans la péninsule du Yucatan.

Première étape : le vol

Pour ce voyage, le choix de la destination s’est fait en fonction du billet d’avion, et non le contraire. C’est-à-dire qu’au moment au j’avais besoin de soleil, j’ai vu un prix que je trouvais raisonnable, et cela m’a fait pencher pour le Mexique. Comme le vol est souvent la dépense principale d’un voyage, c’est une bonne idée de se garder de la flexibilité dans le choix de la destination et d’y aller selon les aubaines.

J’ai donc déniché ce billet d’avion Montréal-Cancún pour 463$ TTC (aller-retour). (Pour info, j’en ai vu quelques semaines plus tard pour encore moins cher). J’ai acheté mon billet en octobre, pour un voyage en février.

Arrivée au Mexique à bord d’Air Transat!

Dépenses totales pour le vol : 463$

À noter que je n’ai pas enregistré de bagage car pour un voyage d’une semaine, tout peut entrer facilement dans mon sac à dos de 35 L.

L’itinéraire

Une fois le vol réservé vient la partie la plus excitante à mon avis : la planification. À quelques mois du départ, tout est encore possible. J’adore m’informer sur le pays, faire des recherches et jouer à essayer de trouver un juste équilibre entre activités et moments pour relaxer.

J’ai vite réalisé qu’il était possible de voir plusieurs choses en peu de temps dans la péninsule du Yucatan, car les distances sont assez courtes. Puis, je me suis donné la mission d’accomplir ces trois choses :

  • relaxer sur la plage
  • nager dans un cenote
  • visiter des ruines mayas

Comme vous voyez je me suis laissée assez de flexibilité; je déteste les voyages de performance où tout est réglé au quart de tour et où il faut se dépêcher pour avoir le temps de tout faire. Pour moi ce n’était pas important sur quelle plage j’allais relaxer ou dans quel cenote j’allais me baigner à ce point-ci. Je préfère trouver une façon de faire ces 3 choses sans perdre trop de temps dans les transports, de manière à pouvoir en profiter au maximum (dans ce cas-ci en plus, j’avais seulement une semaine sur place).

L’hébergement

Contrairement à mon habitude, pour ce voyage j’ai réservé tous mes hébergements à l’avance car je voulais profiter de chaque minute sur place et ne pas perdre de temps à chercher des hébergements.

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’adore rechercher des hébergements, regarder les diverses options et trouver le meilleur rapport qualité-prix. Je lis les commentaires des autres voyageurs, mais c’est pratiquement seulement pour m’assurer que l’endroit existe et que ce n’est pas un trou à rats. Pour le reste, il faut en prendre et en laisser et je ne me fie pas trop aux commentaires car on a tous des attentes différentes.

Dans le cas présent, j’ai d’abord établi un vague itinéraire qui me permettrait d’accomplir ma « mission » tout en restant logique dans les déplacements.

  • relaxer sur la plage : Isla Holbox
  • nager dans un cenote : Ek Balam (région de Valladolid)
  • Ruines mayas : Chichen Itza et/ou Ek Balam (région de Valladolid)

Sur les conseils d’une amie, j’ai choisi l’Isla Holbox comme destination principale dans ce voyage. C’est une île tranquille et accessible depuis Cancún.

Lire mon reportage : Holbox : une île à part

J’ai opté pour une auberge de jeunesse car je voyageais toute seule et il y est plus facile d’entrer en contact avec des gens. À 270 pesos la nuit, l’hostel Tribu offre plusieurs activités gratuites comme le yoga, des soirées salsa, etc. et donc je savais que cela me permettrait de me divertir à peu de frais. Les excursions et autres activités organisées peuvent s’avérer assez chères, d’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’elles ne sont pas gratuites dans les tout-inclus.

À Valladolid, j’ai séjourné dans un AirBnb à environ 30$ la nuit. Ce n’était pas le moins cher, mais j’aimais le fait qu’il soit un peu à l’écart de la ville, plus près de la nature.

C’était propre et je le recommanderais sans hésiter. Pour le réserver, c’est par ici.

Comme j’avais un crédit AirBnb, cette réservation ne m’a rien coûté. Pour obtenir un crédit AirBnb de 45$, cliquez ici.

Pour ce voyage, jai donc dépensé un total de 1175 pesos en hébergement (soit environ 82$ CAD au moment d’écrire ces lignes).

Les repas

L’avantage de rester dans une auberge de jeunesse ou dans un AirBnb est l’accès à la cuisine, donc même si vous voulez goûter la cuisine mexicaine, vous n’êtes pas obligés d’aller au resto 3 fois par jour (ça monte vite!) Un truc pour épargner sur les repas :  manger la même chose que les locaux. Au Mexique, apprenez à vous faire des quesadillas, de la guacamole maison, des haricots frits avec du riz, etc. La facture du marché sera moins élevée que si vous choisissez des produits internationaux.

Délicieux tacos de poisson de l’Isla Holbox 🙂

Il fut une époque où je voyageais avec un très petit budget. Je cuisinais tous mes repas et ne mangeais presque jamais au restaurant. Je voyageais même avec un bol hermétique pour garder les restants et les manger plus tard. C’est comme ça que j’ai pu me permettre de faire un tour de l’Europe en sac à dos, à 18 ans. Une décennie plus tard (!), mes habitudes ont évolué et j’aime dorénavant me faire plaisir en mangeant dans des restaurants locaux. Mais encore aujourd’hui, je cuisine encore la plupart de mes repas, ne serait-ce que pour des raisons de santé. Je vais m’offrir un bon repas au restaurant par jour, et pour le reste je cuisine et je mange des bananes (ça coûte rien, c’est bon pour la santé et ça soutient!).

J’essaie également d’éviter les restaurants pour touristes. Par exemple, si tu es au Mexique et que le menu n’est pas en espagnol, c’est bizarre!

Un des commentaires qui revient souvent chez les voyageurs en tout-inclus : « la bouffe n’était pas terrible! » Une autre raison d’y aller en indépendant : vous pouvez manger ce qui vous tente.

J’ai perdu le compte de mes dépenses en nourriture, mais pour vous donner une idée, un repas au restaurant coûtait entre 60 et 200 pesos. Les boissons alcoolisées font monter la facture rapidement. Pour une raison que j’ignore, je n’ai pas bu beaucoup pendant ce voyage.

Je dirais donc que j’ai du dépenser moins de 150$ CAD en nourriture. Si vous pensez faire la fête souvent, vous pouvez doubler ou tripler ce montant.

Les transports

J’essaie de privilégier les bus locaux. Ils sont moins rapides, s’arrêtent plus souvent, ne sont pas toujours climatisés, mais sont beaucoup moins chers que les transports organisés par les hôtels et agences de voyage. Voici un exemple de ce que m’ont coûté mes déplacements pour ce voyage (tous les prix sont en pesos):

  • Navette Cancún (aéroport-centre-ville) : $78 (x2)
  • Bus Cancún-Chiquila $133 + ferry vers l’Isla Holbox $140 (x 2)
  • Bus Chiquila-Valladolid : $154
  • Bus Valladolid-Cancún : $137

À noter que je n’ai pris aucun taxi, j’ai utilisé mes pieds lorsque les distances le permettaient et autrement, les bus. J’ai loué un vélo une fois pour me rendre à un « cenote secret » ($50) et j’ai pris un collectivo pour me rendre aux ruines d’Ek Balam ($50 x 2)

Total pour les transports : 1010 pesos, soit environ 70$CAD.

Autres dépenses

En me serrant ainsi la ceinture, cela me laisse un peu plus de « lousse » pour m’acheter quelque chose qui me plaît comme ce joli sac.

Pour les souvenirs, j’ai pris l’habitude dans mes voyages de rapporter des produits locaux qu’on retrouve à l’épicerie, en prévision de les partager avec mes proches au retour. Cela permet de faire découvrir la cuisine locale et de partager un petit bout de ce voyage avec ceux qui sont restés à la maison, tout en faisant durer un peu plus la magie du voyage après le retour. Ce sont des « souvenirs » moins chers, et encore plus typiques que des babioles de magasins de souvenirs. J’ai donc acheté des sauces piquantes qu’on ne retrouve pas au Canada et tout le nécessaire pour faire un souper tacos. J’aurais voulu rapporter de la tequila, mais je n’avais pas enregistré de bagages avec mon vol.

Dépenses totales pour les souvenirs : environ 50$ CAD

Budget total (en dollars canadiens)

  • Vol : 463$
  • Hébergement : 82$
  • Repas : 150$
  • Activités : 20$
  • Souvenirs : 50$
  • Transport : 70$

Total pour ce voyage d’une semaine au Mexique : 835$

Si l’on considère que les forfaits tout-inclus à prix régulier se vendent entre 1 000 et 1 400$, c’est une différence majeure.

Évidemment, on ne voyage pas tous de la même façon et si vous buvez un peu plus ou préférez manger plus souvent au restaurant, cela vous coûtera plus cher. Quand on n’a qu’une semaine de vacances, on veut aussi pouvoir se gâter et c’est normal. Mais il y a quand même moyen de passer une belle semaine au Mexique pour moins de 1000$.

L’important est d’établir ses priorités et déterminer sur quoi on veut se permettre un petit luxe et sur quoi il n’est pas nécessaire de trop dépenser.

Bref, si vous avez envie de visiter le Mexique et de découvrir sa culture, d’entrer en contact avec les locaux et d’avoir autre chose à raconter que vos journées à faire le lézard, je vous recommande fortement d’y aller en liberté! En plus, c’est moins cher!

Pour m’aider à organiser ce voyage, j’ai eu recours au guide de voyage Ulysse Cancún, Riviera Maya et Yucatán, un guide produit au Québec pour les voyageurs francophones. Un must!

Vous avez aimé cet article? Épinglez-le sur Pinterest!

Et vous, quels sont vos trucs pour voyager pour moins cher au Mexique?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s