Loger chez l’habitant en Italie

Avoir l’occasion de loger chez l’habitant en voyage, ça permet de tisser des liens avec des locaux, de découvrir comment ils vivent vraiment derrière les portes de leur maison et d’échanger des histoires et anecdotes qui nous font carrément plonger dans la culture locale.

Les Langhe

Lors de mon dernier voyage en Italie, j’ai eu l’occasion de séjourner chez un couple d’Italiens dans le Piémont. Ce séjour a été réalisé via la plateforme Home Exchange, que j’essayais pour la toute première fois. J’ai tellement aimé l’expérience que j’ai décidé d’y consacrer un article!

(Remarque: Cet article n'est PAS sponsorisé, ce voyage a été #payéavecmessous et toutes les opinions sont 100% les miennes). 

Home Exchange : cos’è?!

Home Exchange est un site web qui permet l’échange de maisons entre particuliers, mais la formule a évolué et il ne s’agit plus seulement d’échanger sa maison avec quelqu’un d’autre. On peut également séjourner chez l’habitant pendant ses voyages. Grâce à un système d’échange non réciproque, il est possible d’héberger des gens chez soi, alors que vous y êtes (ou pas). Les invités paient leur nuitée avec des points. Ensuite, lorsque c’est votre tour de voyager, vous pouvez utiliser ces points que vous avez accumulés pour ‘payer’ vos nuitées chez l’habitant. Aussi simple que ça.

Ce qui est bien c’est que lors de l’inscription, vous commencez déjà avec un certain nombre de points. Cela permet d’essayer le concept, comme je l’ai fait en Italie, avant d’héberger en retour.

Si vous n’avez pas déjà un compte, utilisez ce lien qui vous donnera 100 points supplémentaires (l’équivalent d’une nuitée) à l’inscription.

Mon expérience dans le Piémont

Lors de ce voyage, après quelques jours à Turin, j’avais envie de me poser tranquillement dans la campagne italienne. Au début de mes recherches d’hébergements, j’ai rencontré quelques difficultés: comme la région du Piémont est réputée pour son vin, je ne trouvais pas d’hébergement qui soit moins luxueux et plus abordable. Dans les Langhe, les villages d’Asti et Alba semblaient trop chers et trop touristiques à mon goût.

Puis, je me suis souvenue qu’il y a un certain temps déjà, je m’étais créé un compte sur le site Web d’Home Exchange (qui s’appelait à l’époque Guest to Guest), à la suite d’un article publié sur le blogue Taxi-Brousse. J’ai donc décidé de tenter le coup. Après tout, je n’avais pas de but précis sinon de passer une belle semaine relax en Italie… peu importe le village.

Je ne pouvais pas mieux tomber que sur ce couple qui m’a hébergée dans sa maison de Trinita, dans la campagne du Piémont. Leur hospitalité a rendu mon séjour inoubliable.

Chez mes hôtes en Italie

J’étais logée dans un appartement indépendant au-dessus de leur maison. J’avais ma propre cuisine, salle de bains, salon et chambre (tout à aire ouverte). Je pouvais aller et venir à ma guise, puisqu’ils m’avaient prêté un vélo. Durant les 4 jours qu’a duré mon séjour, j’ai donc pu visiter environ une dizaine de petits villages avoisinants.

Loger chez l'habitant grâce à Home Exchange : tout ce qu'il faut savoir sur cette plateforme
Mon appartement privé avec lit, cuisine et salle de bains. Je ne manquais de rien!

Il n’y a pas d’hôtel à Trinita; c’est un petit village. Il y a deux boulangeries, un bar et une pizzeria. J’ai apprécié le fait de pouvoir vivre la vie locale pendant quelques jours, durant lesquels je n’ai croisé aucun autre étranger.

De plus, le fait que mes hôtes ne parlaient que très peu anglais m’a permis de pratiquer mon italien, notamment lors des repas que nous avons partagés (merci à eux pour leur patience légendaire). Un autre avantage de loger chez l’habitant: ça n’aurait pas été possible de manger de la vraie bouffe italienne maison, si j’avais séjourné en hôtel.

L’avantage no1 de loger chez l’habitant: les hôtes à quattre pattes qui vous accueillent en ronronnant ❤

Bref, j’ai trouvé que cette platefome m’a permis non seulement de me loger à faible coût pendant mon voyage, mais surtout SURTOUT d’échanger avec des locaux, de dormir dans le confort et l’intimité de mon propre appartement, de pratiquer la langue locale dans un contexte d’immersion et de rencontrer des gens au cœur en or avec qui j’espère rester en contact!

Ce qu’il faut savoir sur la plateforme d’échange Home Exchange:

  • L’inscription sur Home Exchange est gratuite et en utilisant ce lien pour vous inscrire, vous obtenez 100 poins supplémentaires (et m’en filez du même coup!)
  • Le type d’hébergement peut varier selon les hôtes, par exemple ici j’ai été logée dans un appartement, mais il peut s’agir d’une chambre chez quelqu’un ou d’une maison au complet. Comme pour AirBnb, il est possible de filtrer vos recherches selon vos critères et votre budget.
  • Il est recommandé d’envoyer plusieurs demandes avant de trouver un hôte qui soit disponible à vos dates. Dans mon cas, j’ai eu de la chance, car sur 5 demandes envoyées, 3 hôtes m’ont répondu positivement (Malheureusement, j’ai dû refuser l’hospitalité des deux autres!)
  • Le système de points s’accompagne de frais à la nuitée (il faut bien faire vivre cette plateforme après tout). En plus des points, ces 4 jours en campagne italienne m’ont coûté 40 euros (60 dollars) soit 10 euros ou 15 dollars la nuitée. Des frais minimes en comparaison à tous les avantages de loger chez l’habitant, à mon avis!

Maintenant, j’ai hâte de retourner à la maison pour pouvoir héberger des voyageurs à mon tour! Et qui sait, peut-être aurais-je l’occasion de revivre l’expérience lors de mon prochain voyage à Taiwan?

Et vous, aimez-vous loger chez l’habitant? Comment procédez-vous?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s