Descendre le fleuve Yukon en canot

Pour célébrer mon passage vers la trentaine, j’ai décidé de faire un trip classique: descendre la Yukon River en canot. Accessible, c’est un petit périple de plusieurs jours qui a permis à plusieurs amis de se joindre à nous pour un anniversaire mémorable: le Yukon River Fest !

Le Yukon River Fest, ou le cortège funèbre de l’enterrement de ma jeunesse!

Cinq jours de pur bonheur à pagayer toute la journée et à manger comme des rois. Les souvenirs de ce trip de canot-camping resteront gravés dans ma mémoire bien longtemps. D’autant plus que c’était ma toute première fois en canot pour plusieurs jours! Quoi demander de mieux que la Yukon River pour son baptême de canot-camping?

En canot, le poids de la nourriture n’est pas aussi restreint qu’en randonnée, ce qui fait en sorte qu’on peut se permettre un peu plus de luxe… comme de la bière et des cannes à pêche!

1. La préparation

Alors, on fait comment pour se préparer pour un périple comme celui-ci quand on n’a jamais fait ça? Je n’étais pas (et je ne suis toujours pas) une experte du canot, mais le fleuve Yukon est un bon parcours à faire sur plusieurs jours, idéal pour les débutants.

Les essentiels: cartes, bear spray et bières

Je me suis d’abord procuré la carte de la rivière (en vente chez Mac’s Fireweed à Whitehorse). Ensuite, je me suis pratiqué et j’ai appris les manœuvres de base en canot. Ce n’est pas sorcier! Si vous avez la possibilité de suivre un cours, il y a plusieurs compagnies à Whitehorse qui en offrent. Ça peut aider. Comme Tyler l’avait déjà fait, c’est lui qui m’a montré les techniques de base. On s’est pratiqué avant de partir, sur de plus petits tronçons comme de celui Whitehorse au pont de Takhini, que l’on peut faire facilement un soir de semaine, ou sur la Takhini la fin de semaine. Même si le fleuve Yukon ne comporte pas de difficulté particulière (et aucune rapide entre Minto et Dawson), il est quand même important de savoir manœuvrer son canot, ne serait-ce que pour pouvoir s’arrêter d’un côté comme de l’autre de la rivière sans se faire emporter par le courant, et évidemment pour éviter les obstacles si jamais il venait à y en avoir.

Pagayer le fleuve Yukon – avec des amis, c’est encore mieux!

Ensuite, reste à prévoir la nourriture. Dans notre groupe, nous avons choisi de diviser les repas de sorte que chaque personne était responsable d’un repas pour tout le groupe. Ça facilite la logistique et réduit la quantité de vaisselle à faire. Plutôt que d’apporter chacun son brûleur, nous en avions 2 ou 3 au total que nous partagions et même chose avec les chaudrons, etc.

La beauté du voyage en canot, c’est que ce n’est pas nécessaire de tout déshydrater comme en rando. On peut même apporter des conserves (à condition de les rapporter avec soi jusqu’à la poubelle à la fin bien entendu) et des pots Mason pour garder les aliments au sec.

C’est un départ!

En vue de faciliter la logistique pour ce beau groupe d’humains, nous avons décidé de commencer le périple à Minto, où nous avons laissé nos voitures. De Minto à Dawson, c’est 5 jours sur la rivière (le 1er jour commençant en fin d’après-midi – c’est plutôt une demi-journée). Nous avons ainsi décider de faire seulement la 2e partie du trajet Whitehorse-Dawson et de se garder la première moitié pour une prochaine fois. Nous avions seulement 5 jours et aucune envie de nous presser. 🙂

Notre beau groupe ❤

Fort Selkirk

Le premier soir, nous sommes arrivés à Fort Selkirk autour de minuit. Quel plaisir de pagayer sous le soleil de minuit! C’est une sensation incroyable.

Fort Selkirk

Fort Seklkirk est un ancien poste de traite de la Baie d’Hudson et un site culturel conservé et géré par Parcs Canada et la Première nation locale. Parmi les bâtiments originaux, on retrouve l’école, l’église, le magasin général, etc. On peut également y observer de nombreux artéfacts.

Situé au bord du fleuve, on peut y accéder seulement par voie maritime. Aucune route ne s’y rend, ce qui en fait un site d’autant plus spécial à visiter.

Le site de Fort Selkirk est occupé par la Première nation Selkirk depuis environ 8000 ans; son nom original a été oublié par l’histoire.

C’est donc ici, à Fort Selkirk, que nous avons établi notre campement la première nuit. Plusieurs sites sont aménagés avec des pits à feu, une toilette, sèche et un petit refuge (pas pour dormir). Pour les passionnés d’histoire, on peut faire une visite virtuelle du site ici.

Jour 2 à 5: la belle vie

Les jours suivants se sont à peu près déroulés comme ceci: Réveil. Café. Déjeuner. Démonter la tente/remplir les canots. Départ un peu tardif (on s’en fout; on a toute la journée et même toute la soirée pour pagayer). Pause lunch – on attache les 3 canots ensemble et on se laisse flotter. Petite sieste. Une heure plus tard on se rend compte qu’on n’a avancé d’environ 50 cm. Ok on se détache et on pagaie. Plusieurs heures plus tard, on commence à penser à établir un campement. Quand on voit un spot qu’on pense idéal (avec des arbres mais pas trop pour éviter de se faire envahir par les moustiques), on s’arrête. Souper. Feu. Whisky/thé. On regarde l’heure: il est beaucoup plus tard que ce qu’on pensait! Dodo.

Et on répète comme ça, en trempant une fois de temps en temps la canne à pêche dans l’eau, en ouvrant de temps à autre une bière, et en écoutant quelques fois de la musique. En pleine nature, sans réseau cellulaire ni écran pour nous distraire, c’est vraiment la belle vie.

Meeko vivant sa vie de Dolce Vita
Petit moment de détente: cannes à pêche et bien sûr, chapeaux de fête

Ce voyage de 5 jours pour mon anniversaire reste l’un des plus beaux trips de groupe que j’ai pu faire au Yukon. Il faut dire que nous avons été choyés par la météo, et les compagnons n’étaient pas piqués des vers non plus!

Vous utilisez Pinterest?
Épinglez cette photo pour retrouver facilement cet article plus tard!

Vous avez des questions sur le fleuve Yukon, ou le canot-camping en général? Posez-les en commentaire ci-dessous!

5 commentaires sur “Descendre le fleuve Yukon en canot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s