8 raisons de visiter le Yukon en hiver

Non, je ne suis pas tombée sur le cabochon. Je vais vous vendre l’hiver yukonnais, et ce, en toute connaissance de cause – j’en suis à mon quatrième. Je vais même pousser la note en affirmant que l’hiver yukonnais n’est pas si pire que ça et – attention – qu’il est plus agréable que le québécois. Voilà, c’est dit! Vous ne me croyez pas? Venez voir par vous-même! (Soyez prévenus : vous pourriez y rester collé!)

1. Voir les aurores

Aurora Borealis

Qui ne rêve pas d’observer ce phénomène naturel spectaculaire? Petit tuyau : les aurores commencent en général dès la fin du mois d’août et se poursuivent jusqu’au début de l’été. Pourquoi ne pas venir les observer en automne ou au printemps, alors que les températures sont plus clémentes?

2. Faire du chien de traîneau

Dogsledding

Il n’y a pas de meilleur endroit pour essayer ce sport hivernal qu’au Yukon. Des kilomètres et des kilomètres de sentiers sauvages vous attendent! Aurez-vous la piqûre?

3. Faire du ski ou de la planche à neige dans l’arrière-pays

d13-1-09-67dp
Photo : gouvernement du Yukon

Pour les amateurs de ski ou de planche à neige dans l’arrière-pays, le Yukon, avec son climat frais et sec, est un véritable paradis. Il offre des conditions idéales pour s’amuser des heures durant dans la belle poudreuse. Et les meilleurs endroits ne sont pas nécessairement les plus reculés – le Skagway Summit, par exemple, est à moins de deux heures de Whitehorse. On peut facilement s’y rendre en une journée et rentrer à la maison le soir même!

4. Voir le « vrai » Dawson

Dawson

C’est une fois l’été terminé et les hordes de touristes parties qu’on peut découvrir Dawson sous son vrai jour. En hiver, la population de Dawson est d’environ 1 300 personnes, soit environ 5 fois moins qu’en été. Il est ainsi plus facile de voir le vrai mode de vie des habitants de ce village, qui a fait la gloire de son époque.

5. Faire de la pêche sur glace / jouer au hockey sur un lac gelé

Tagish Lake

Lorsque les lacs sont gelés, c’est le meilleur moment pour organiser une partie de hockey en plein air. Windy Arm, sur le lac Tagish, est l’endroit idéal pour ça. C’est également le moment idéal pour essayer la pêche sur glace. Vous êtes un habitué de ce loisir? Vous ne serez pas déçu par vos prises généreuses dans les lacs du Yukon!

6. Essayer le camping d’hiver

photo_tente
Camping sauvage dans Kluane

L’avantage de camper l’hiver au Yukon, c’est qu’il n’y a pas d’ours! En choisissant une journée où il ne fait pas trop froid et en s’équipant adéquatement, notamment d’un bon sac de couchage 4 saisons, même les plus frileux peuvent s’amuser. Les plus beaux souvenirs de voyage s’inscrivent en dehors de sa zone de confort!

7. Le festival Sourdough Rendezvous

h1-06-67dp
Photo : gouvernement du Yukon

Chaque année en février, la ville de Whitehorse s’anime à l’occasion du festival Sourdough Rendezvous – un festival hivernal unique en son genre. Au programme, des compétitions en tous genres (sculpture sur glace, courses de chiens de traîneau, etc.) Certaines sont plus saugrenues que d’autres, notamment le concours de jambes poilues chez les femmes, la compétition de bûcherons ou encore la course à relais où l’on doit transporter son partenaire. Il y a également une cabane à sucre et des concerts en plein air. Un bon moment pour planifier une visite et découvrir cette tradition purement yukonnaise!

8. La Yukon Quest

photo : gouvernement du Yukon
photo : gouvernement du Yukon

La plus longue course de chiens de traîneau au monde, la Yukon Quest, a lieu chaque année entre Whitehorse et Fairbanks. Le lieu de départ alterne d’une année à l’autre entre ces deux villes. Il s’agit d’un événement hors du commun et d’un véritable tour de force pour ceux qui y prennent part – un parcours de 1000 miles (1600 km) dans des conditions extrêmes, en toute autonomie.

Et puis, avez-vous envie de venir passer un hiver au Yukon?

Vous pouvez me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram

Cet article a également paru dans le Huffington Post Québec.

 

 

 

8 commentaires

  1. Bonjour,

    À lire ton article, ça me donne encore plus le goût de venir visiter le Yukon. Après avoir lu les livres, « La Yukonnaise » et « Une deuxième vie » (tome 1 et 2) de Mylène Gilbert-Dumas, ça me donne la piqûre d’aller vraiment voir à quoi ressemble ce territoire canadien.

    Je ne te connais pas personnellement mais, au passage, je te souhaite un Joyeux Noël et une excellente année 2016. Santé, bonheur, joie, prospérité et que tes rêves les plus fous se réalisent!

    Merci de nous faire rêver avec tes articles et bonne journée!

    Au plaisir de te relire! 🙂

    J'aime

  2. Oh que oui je valide chaque point. Le Yukon me manque, mes 35 chiens de traineaux, le camping dans la neige, kathleen lake gelé et ses soirées au bord du feu, le rendez-vous WEEK END, la yukon quest evidemment…. Les amis si chaleureux, la vie sans stress et sans superflus….
    Des paysages magnifiques et des montagnes enneigées gravées dans ma mémoire. Les traces d’animaux sauvages dans la neige (loup, cougar, lynx…)
    Le bonheur sur terre je l’ai trouvé. Un jour je reviendrai et ne partirai plus.

    Aimé par 1 personne

  3. bonjour Émilie
    est tu toujours au Yukon ?
    je veux visiter 10 jours peux tu m’aider ?
    je suis seul ,capitaine de bateaux ,moniteur de voile ,envie de changement …
    cordialement one love …
    Francis BRECHET
    fb:fanofrancis

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s